Pour la réouverture de Carnoules - Gardanne (màj 23/09/2009) Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 
Écrit par Administrateur   
Jeudi, 10 Septembre 2009 11:17
 

POUR LA RÉOUVERTURE DE  CARNOULES – GARDANNE


À l'initiative de l'association "Le Train – Avenir du Centre-Var", domiciliée en gare SNCF de Brignoles, s'est tenue le lundi 7 septembre 2009 à 17 heures à Brignoles hall des expositions, une réunion en faveur de la réouverture de la ligne ferroviaire Carnoules – Gardanne.
 
 
Cette réunion était présidée par le Maire de Brignoles, Claude Gilardo, et était soutenue par Monsieur Gérard Piel, Vice-président à la commission transport de la région Provence-Alpes–Côte d'Azur.
 
Plus de deux cents personnes étaient présentes et ont signé la pétition demandant la réouverture de la ligne.
  Étaient présent sur la table des conférenciers :
 
 

 - Monsieur,
 - Monsieur représentant la Provence Verte,
 - Monsieur Claude Gilardo, Maire de Brignoles,
 - Monsieur Gérard Piel, Vice-président de la commission transport du Conseil Régional,
 - Monsieur Jean-Claude Pernoud, président de "Le Train – Avenir du Centre Var",
- M

   

 Rappelons que la ligne Carnoules-Gardanne a été construite par le PLM, ouverte en octobre 1877 entre Gardanne et Trets, puis en novembre 1880 entre Trets et Carnoules. Cette ligne était essentielle pour alimenter en charbon depuis les mines de Gardanne, le dépôt de locomotives de Carnoules, puisque tous les trains Marseille – Nice devaient s'y arrêter afin de changer de locomotive.

 La découverte de bauxite aux Cenciers, Brignoles, Besse et Le Thoronet fut à l'origine d'un important trafic de pondéreux sur cette ligne qui s'est tari en fin de la décennie 1980. Le trafic voyageur, resté très faible, a été interrompu à la création de la SNCF en 1938. Il a repris sporadiquement pendant la dernière guerre et la ligne a été utilisée par les trains Paris-Nice durant la reconstruction du viaduc de Bandol détruit par fait de guerre.

 La ligne est neutralisée à tout trafic depuis 1991.

 Depuis Août 2001, la ligne a repris une activité touristique sous l'impulsion de "l'Association du Train Touristique du Centre Var" (*) sur la portion Carnoules-Platane à Brignoles SNCF. Un vélo-rail exploite une section de la ligne à partir de Saint Maximin.

 (*)NB : Ne pas confondre les deux associations "Association du Train Touristique du Centre Var" et "Le Train – Avenir du Centre Var". Si elles concernent toutes les deux le train, leurs objectifs sont différents, mais pas en opposition.

 

L'association  "Le Train – Avenir du Centre Var" milite pour la réouverture de la ligne Carnoules – Gardanne et fait une projection sur une circulation en boucle des TER en passant par Marseille, Toulon, Carnoules, Brignoles, Saint Maximin, Gardanne et Marseille suivant le schéma ci-après:

 
 Voir aussi la réouverture envisagée par RFF (Atteindre )
 

Monsieur Gérard Piel nous a fait un résumé de la situation concernant cette ligne.

Les études sont actées pour un montant total de 2,67 millions d'euro avec une participation de la Région de 833 000 euro au lieu de 500 000 euro pour compenser le refus de participer du CG83 aux frais des études avec l'objectif en première phase un ouverture partielle de la ligne (ndr section Gardanne - Trest). Nous remercions Monsieur PELLICANI des précisions qu'il nous a apportées (Voir son courriel ).
 
Monsieur Gérard Piel a insisté sur le fait que la Région, l'État, RFF et le CG13 apportaient leur obole. Il a pris à parti le CG83 en nommant précisément Messieurs Falco et Lanfranchi de ne rien faire pour le rail dans le département du Var. Si le Var n'apporte pas sa quotte-part, les études seront néanmoins effectuées.

 À l'issue de ces études, il sera décidé si la réalisation de la réouverture  sera faite ou non.

 La situation actuelle des finances est telle que tous les projets ne pourront être retenus, mais une priorité sera donnée aux grands travaux. Au niveau national il y a peu de moyens financiers pour remettre à niveau les voies SNCF exceptées les lignes LGV. Mais il y a de l'argent pour les autoroutes, voir les travaux près de Saint Maximin.

 Concernant la ligne Carnoules - Gardanne, il n'y a aucune difficulté technique, territoriale et légale à sa réouverture puisque la ligne existe, sauvée grâce à l'armée.

 Le CG13 désire la réouverture de la section Gardanne – Trets. Il est demandeur.

 Monsieur Piel confirme qu'actuellement, la région veut (peut ?) réaliser la réouverture des lignes partiellement fermées, fermées ou abandonnées. Ce qu'il nous faut, y compris avec l'incompétence de la SNCF (sic) ce sont des infrastructures rénovées. Des travaux sont en cours :

     -         troisième voie entre Blancarde et Aubagne
-         troisième voie entre Antibes et Saint Augustin,
-         Réouverture de Sorgues à Carpentras.

 Pour les Arcs – Draguignan, on avance car c'est un projet utile. Mais là encore la région se trouve face à l'inertie du CG83. Une réunion identique sera programmée avec l'association œuvrant pour sa réouverture.


La FNAUT-PACA déplore le démontage de Carpentras à Orange et l'abandon de la ligne de Carpentras à l'Isle sur la Sorgue. C'est hypothéquer gravement l'avenir.

Monsieur    , représentant la Provence Verte.

 La Provence Verte est un groupement de 37 communes soit 100.000 habitants. La Provence Verte a établi un Schéma de COhérence Territoriale (SCOT)  dans lequel la réouverture de la ligne Carnoules – Gardanne est considérée comme une priorité. En effet sur 10 habitants de la Provence Verte, 4 vont travailler en dehors du SCOT à Marseille et Toulon et en l'absence de transport en commun tous les déplacements se font en voiture.

 Pour Saint Maximin, la réouverture de la ligne est une priorité, ce qui n'était pas le cas il y a peu.

 Politiquement, les élus de la Provence Verte sont pour la réouverture. Il faut espérer que le CG83 prenne conscience de l'importance de cette ligne pour la Provence Verte et accepte de participer aux études.

Monsieur Roger Rougier, adjoint au maire de Carnoules :

 
La municipalité de Carnoules est à 100% pour la réouverture de la ligne Carnoules – Gardanne.


Monsieur Pierre Quilliet, Vice-président de la FNAUT-PACA :

 La FNAUT-PACA soutient l'action de la région concernant la réouverture de la ligne Carnoules – Gardanne.

  La Réouverture vue par RFF
 

 Extrait du site de RFF (WWW.RFF.FR )


Courriel reçu de Monsieur Christian PELLICANI

  Les études sont actées pour un montant total de 2,67 M€ avec pour la région une participation financière d'un montant de 833 000.000 euros  au lieu de 500 0000 € pour compenser le refus de participation du CG 83 avec l'objectif d'une première phase d'ouverture aux services voyageurs en 2015.
Conventions d'études présentées au vote des élus régionaux le
25 septembre 2009."
Le texte est conforme aux propos du VP (
ndrVP = Vice-Président) de la région.

 

 

 

Mise à jour le Jeudi, 24 Septembre 2009 17:10
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 12 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1361174
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Train Touristique Centre Var (le 17/12/2018)

Un picasso en automne

Le train de Noël du 22 décembre à 17h départ de Carnoules - Platanes est maintenant complet.

Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures